Ah l'Amour... sujet aussi vaste et complexe que la discographie de Gilbert Montagné... mais je vais tenter d'en parler simplement!

Chapitre 1: comment je vis et vois l'amour

Déjà je ne me vois pas vivre seul plus tard. Certains ont leur indépendance, très bien, mais moi je rêve de bras à serrer, de confidences à partager, de lit à réchauffer, de câlins à donner, de rêves à introduire dans les oreillers... j'ai toujours été élevé dans l'amour et élevé avec tendresse, et ça doit ressortir en fait: j'ai de l'amour à revendre.

bisous_oursonblanc

Mais paradoxalement, j'ai passé le plus clair de mon temps seul. Bizarre non? D'ailleurs ça commence à me peser... Le problème c'est que je tombe difficilement amoureux. Loin de moi l'idée de chercher la perfection, simplement ce qui me fait vibrer, ce qui me correspond vraiment, et ça peu de filles l'ont... croyez moi, ce n'est ni l'argent, ni les études ou encore l'"apparence"! Bref je tombe difficilement amoureux, et d'une, et de deux, je n'arrive pas à sortir avec quelqu'un que je n'aime pas. Je passe sans doute à côté de bons moments, mais je n'y arrive pas... je n'ai tout simplement pas l'envie de passer du temps rapproché d'une personne qui ne fait pas battre mon coeur. Manque de motivation peut-être... pas envie de faire souffrir une personne qui serait plus attachée que moi... et sans doute que les relations simplement physiques ne m'attirent pas spécialement non plus, si elles sont déconnectées de la partie "sentimentale". En fait je n'arrive pas vraiment à faire la part des choses.

C'est sans doute parce que je ne fais pas cette part des choses que je crois en l'amour unique et "éternel". Bon moi, unique ce ne sera pas le cas, car j'ai déjà aimé plusieurs filles. Mais j'espère bien que la prochaine sera la dernière... ça peut paraître con de penser ça à 25 ans, mais je le pense, ça ne me fait pas peur. Je pense que l'amour éternel est possible avec sa moitié. Sa vraie moitié, son âme soeur. C'est sûr, on ne la rencontre pas à tous les coins de rue, c'est pour ça qu'on voit beaucoup de ruptures et tout. Parfois il faut vivre des expériences antérieures pour l'identifier, parfois ça vient de suite.

js_046

Je remarque que les gens ont souvent besoin, surtout à notre époque, d'être avec quelqu'un. De ne pas rester seul, pour affronter la vie et les difficultés. Il peut y avoir de l'amour, mais le besoin de changement, les incompatibilités générales auront souvent raison de cet amour sauf pour les couples fainéants qui s'enlisent dans ce genre de relation pseudo-réussie (mais pas otpimale). Ce n'est pas une critique! Tout comme les gens qui n'arrivent pas à se fixer, qui changent tout le temps, qui veulent leur indépendance, qui ont peur de s'ennuyer, qui papillonnent etc... grand bien leur fasse si ils sont heureux! Mais en général par expérience, je vois que ces personnes n'ont pas connu le vrai amour, le vrai bonheur. Ou qu'ils ont connu de lourdes déceptions. C'est pour ça qu'elles n'y croient pas ou plus (les adeptes du "vivons au jour le jour la vie est trop courte").

meetic

Maintenant chacun son truc, aujourd'hui les couples se font et se défont, rares sont ceux qui tiennent longtemps et encore moins pour la vie. Cependant je crois que oui ça existe même si les adeptes de l'amour éternel sont une espèce en voie de disparition. Mais perso j'y crois. Et toutes ces histoires de routine, ça ne m'angoisse pas: je pense qu'on confond "découverte, surprise, excitation, premières émotions" etc... avec Amour. Ce n'est pas parce qu'on est habitué à une personne qu'on ne doit plus l'aimer. Et trop de gens tombent dans le piège (je ne découvre plus rien avec toi donc je me lasse donc je vais voir ailleurs) Mais bon après à chacun de pas laisser son couplé dépérir.

De toute façon je pense que deux personnes naturellement faites l'une pour l'autre, se sentent naturellement trop bien ensemble pour se quitter. Mais oui il y a des hauts et des bas, forcément, et beaucoup de gens semblent surpris quand il y a des bas. Ca arrive à tous, même aux âmes soeurs. Cependant quand on se pose trop longtemps des questions sur l'autre, même si ça se passe plutôt bien, oui il doit y avoir un problème.

L'amour n'est pas si compliqué en soi. Tout se complique justement quand l'amour n'est pas au rendez-vous. Combien de personnes se lancent farouchement dans une histoire sans bien connaître l'autre, en pensant aimer sans que ce soit la cas? Je ne pense pas qu'on puisse vraiment aimer une personne sans prendre le temps de la connaître, avec ses qualités et ses défauts. Il faut avoir le temps d'y réfléchir, de peser le pour et le contre. Cette personne nous convient-elle? Que veut-on vivre avec elle?... L'illusion du coup de foudre est dangereuse, donne des ailes sur le moment puis vous laisse sur le carelage de la désillusion et souvent de l'amertume.

Et puis comme pour tout, l'amour demande aussi un peu d'effort. Faire vivre une histoire, ça requiert aussi de se bouger un peu, de forcément donner une partie de soi, de faire des compromis, mais ça ne devrait pas être désagréable en tout cas car à l'arrivée on a beaucoup plus. Si deux personnes s'aiment vraiment et font ces efforts, oui, je pense que ça devrait être simple. Après tout on le voit, chez certaines personnes c'est une évidence, et chez d'autres ça dure toute une vie. Ca existe!

yu3_56_1531