Tiens, c'est marrant, demain soir je sors en boîte à Disneyland, donc je me suis dit que j'écrierais un truc sur les boîtes (autrement appelées night-clubs par les gens qui se la jouent) A vrai dire je n'aime pas trop les boîtes de nuit! Je trouve ça souvent enfumé, trop fort, on s'entend pas. Et je ne parle même pas de l'état déplorable des toilettes, du sol poisseux et des gens louches qui nous entourent!

dsc00825

Vous allez me dire qu'une boîte c'est plutôt fait pour danser, et pas pour se parler. Mouais, mais alors pourquoi sortir en boîte entre amis? C'est très pénible d'avoir à se casser la voix dès qu'on veut dire à son voisin "allons boire un coup!" Et vous avez jamais remarqué quand vous sortez de boîte, on se croierait sourd! Et ça dure jusqu'au matin!

Mais le pire, c'est pour se frayer un chemin. Quand la boîte est populaire, et à l'heure de pointe, la file d'attente aux vestiaires, et le parcours jusqu'à la piste de danse ou la scène sont un véritable chemin de croix. Tout le monde se tortille, faut faire attention de pas frôler les fesses des jeunes filles sous risque de se prendre une baigne, faire attention de pas marcher sur les pieds du sosie de 50 Cents sous risque de se prendre un coup de boule, le tout en se dandinant machinalement pour bien faire comprendre qu'on est pas un blaireau et que nous aussi, on a le rythme dans la peau! Ah là là quelle vie...

k_dance

Y a un problème aussi: la musique. Car sauf si vous sortez au Macumba de Pierrot-les-bananes, il est de plus en plus rare de tomber sur ces grands tubes populaires qui font danser la France: les Claude François, Gilbert Montagné et autres slows tirés de La Boum. Avec un peu de chance, on trouve encore du Michael Jackson, du Madonna, du Stevie Wonder, parfois du Robbie Williams, mais dès que c'est "branché", c'est techno-techno-techno-transe (pour varier lol). Et si on aime pas (trop) ça... alors on se force, et on bredouille des paroles incompréhensibles pour faire genre qu'on connaît bien sûr!

Bon, je crache sur les boîtes de nuit, mais au fond... j'avoue me prendre au jeu à quelques reprises dans l'année. Quand je suis invité déjà ;), quand la boîte est un peu "plus" qu'une boîte (par exemple une after après une première de film, avec cocktail, ateliers photos, maquillage etc), quand c'est une soirée privée (habillée, avec défilé etc), ou simplement quand on veut vraiment se lâcher, qu'on a la tête à s'éclater sans se poser de questions, qu'on a envie de bouger son corps. Dans ces cas là, j'aime bien y aller, comme ça de temps en temps - et puis j'aime danser, même si j'ai l'air débile -! Et si y a une époque "boîte" que j'aurais aimé connaître, c'est l'époque Disco... vous avez vu Saturday night Fever? Starsky et Hutch - le film avec cette mythique séquence dansée par Ben Stiller? Studio 54 à New York? Quelle ambiance! Ca m'aurait trop plu d'aller y faire un tour!

158_5899_img photo_052 dsc00844

Version racaille                      Version lover                      Version italien

Moi et les boîtes, ça a toujours été comme ça, j'aime moyennement ça mais j'en ai quelques bons souvenirs, surtout avec Gregoire, un de mes meilleurs amis (quand j'ai croisé totalement par hasard, au loin dans un flash stroboscopique le regard d'une fille dont j'étais amoureux à l'époque, ou quand on avait éloigné tout le monde de la piste pour improviser une choré de Michael Jackson, ou enfin récemment au VIP Room ou on se la jouait trop parmi le gotha parisien etc.) La soirée "after Narnia" toujours au VIP Room, totalement improvisée avec Kinoo et Vaness, deux autres amis, fût aussi un grand moment, drôle et chaud, chaud! lol

photo_056 photo_051

Parfois on voit des trucs bizarres en boîte...

Quand à mes souvenirs dingues de boîte, ils remontent au semestre académique que j'ai passé en Floride. Là bas les boîtes sont souvent des clubs immenses, plusieurs ambiances, tout le monde est pêté (ça c'est moyen mais bon), et les danses sont plutôt du genre... rapprochées!!!!! Très, trèèèès rapprochées lol! On se croierait sur le casting d'un film X parfois (Et on dit que les yankees sont puritains lol...) Comme ça s'organisait presque tous les jeudi, ben j'en ai eu ma dose (même si je trouvais souvent des excuses pour pas y aller).

img_31841

See you on the dance floor!