Quand les gens doivent me définir, un mot revient régulièrement: rêveur (ou grand rêveur, sans doute dû à ma taille ;-) ) Ce terme me convient bien, et je l'assume. Oh ça n'apporte pas que des avantages d'être un rêveur, mais à mes yeux, ça rend tout de même la vie plus pétillante, plus amusante, plus belle.

poster_17227

Mais comment se présente-t-on comme rêveur? Je ne suis pas sûr qu'il existe une simple définition, après tout, tout le monde rêve la nuit. Pour moi, rêver c'est adopter un certain état d'esprit, une façon de voir les choses. C'est laisser son imagination vagabonder, sans chercher à se freiner. C'est voir le monde de différentes façon selon les lunettes qu'on met sur ses yeux, et lui préférer la version "belle", voir les choses positivement. C'est suivre ses envies, s'accrocher à un idéal ou un objectif, sans cesser d'y croire. C'est la capacité de changer de lieu, de temps, de voyager par la pensée. C'est laisser les sons, les phrases, les paroles, la musique prendre vie et créer leur propre réalité et vivre celle-ci. Bref, c'est quelque part, jouer avec la réalité non?

Oh, rêver n'est pas toujours chose aisée. Le monde d'aujourd'hui nous conditionne beaucoup à adopter certains comportements. La réalité de la vie nous est matraquée, à coups de médias en tout genre. La première chose qu'on demande aux hommes est d'être responsable et cette notion paraît difficilement compatible avec celle d'un rêveur, qui devient le "marginal", l'"insouciant", l'"irresponsable", l'"immature". Est-ce bien vrai? Bon, occulter la réalité est en effet dangereux, même à mes yeux. Vivre dans un monde imaginaire n'est pour moi palpitant que si l'on connaît justement le monde réel, ses qualités et ses défauts. C'est un moyen de rejeter ce qui est mal, ou banal, et de transformer l'ordinaire en extraordinaire, de rendre les choses plus stimulantes. C'est comme les vacances: on prend du plaisir à en prendre quand on travaille le reste du temps! Et puis rêver n'a pas que du bon: combien d'informations j'ai perdues en me laissant aller à rêvasser au lieu d'écouter les profs? Combien d'occasions j'ai pu manquer, ou de personnes ais-je pu négliger, en ecoutant mes pensées plutôt que la vie? Je ne le saurai jamais.

Ainsi la faculté de rêver, celle qu'on gardé tous les grands visionnaires et les plus grands artistes de notre monde, est je pense l'un des plus beaux des cadeaux qu'on puisse toucher du ciel. Mais c'est un cadeau à manier avec parcimonie et attention, de manière à ce que le rêve complémente le monde réel, l'embellisse, sans pour autant l'occulter. Nous sommes après tout des humains et si il est beau de rêver d'idéal, et d'un monde plus beau, d'un monde meilleur, il ne faudrait pas oublier que ce monde se construit grâce à nous tous, et aujourd'hui.

dreams

Affiche publicitaire humoristique pour "démotiver" les employés de bureau ;-)

A dream is a wish your heart makes
When you're fast asleep
In dreams you lose your heartaches
Whatever you wish for, you keep
Have faith in your dreams and someday
Your rainbow will come smiling thru
No matter how your heart is grieving
If you keep on believing
the dream that you wish will come true