J'adore faire les courses. Je ne parle pas du shopping à priori "plaisir", type vêtements pour les filles, CD pour les messieurs, mais plutôt des courses essentielles à notre maintien vital: les Auchan, Franprix, Carrefour, Lidle et j'en passe!

photo_0111

Trop de gens voient les courses comme une corvée dénuée de plaisir, une sorte d'obligation sans intérêt aucun, quelquechose de super terre à terre. Que nenni! Les courses, c'est avant tout un moyen de survivre, donc rien que pour ça on devrait être content de pouvoir en faire. Nous prenons la vie pour acquis, sans nous dire qu'il y a bien un minimum à fournir pour la vivre! Bon, ça c'est le côté vital, sans doute le moins marrant il est vrai (mais ne l'oublions pas) ;-) Mais les courses pour moi (de les faire surtout), c'est surtout l'occasion de pouvoir choisir ce qu'on va manger la semaine qui suit, ou le moyen de répondre à un besoin ou un problème (en achetant un accessoire par exemple): combien de fois nous sommes chez nous avec une lampe grillée, ou un rasoir qui fait mal? Ou que la télécommande de la télé ne marche plus? Ben je trouve un plaisir infini à me procurer en magasin ce qui va m'aider à résoudre ces désagréments. Les piles par exemple, on en utilise tout le temps, et pourtant on en a jamais! En l'achetant en supermarché, rien que le fait de les prendre dans le rayon, c'est un petit plaisir de la vie à ne pas négliger! Ceci est encore plus vrai en alimentaire... faire les courses, c'est se faire plaisir, c'est acheter ce que l'on veut, en sachant qu'on le dégustera à la maison... Mikado, Dannette, Sodas, Haagen Dazs... et puis les plats qu'on aime, les gateaux qu'on aime, des bonbons si on en a envie... bon ok y a pas que ça c'est vrai, mais même! Laissez vos parents faire les courses et en général ils reviennent qu'avec des trucs qu'on aime pas. Mais allez-y vous même et vous pouvez toujours en profiter pour prendre ce qui vous fait plaisir! Rien que le choix, au rayon fromages, ou boissons, est déjà grande source de plaisir. Regarder, comparer, évaluer, puis choisir, en pensant aux plaisirs à venirs, et en se disant que la semaine d'après on changera! Comme pour les voyages, ou l'achat du billet représente une part non négligeable du plaisir global, faire les courses fait aussi partie du plaisir de manger (en quelque sorte, mais on s'est compris).

photo_228 photo_2241

Et puis, faire les courses, surtout à deux ou plusieurs, procure d'autres joies: la course ou les cache cache entre les rayons, faire des glissades sur le sol qui vient d'être lustré, rigoler en voyant une petite dame qui n'arrive pas à atteindre les papiers toilette en hauteur, se sociabiliser avec les gens (par exemple en attrapant le papier toilette de la vieille dame lol), goûter les morceaux de fromage ou charcuterie offerts aux rayons concernés, s'asseoir dans le caddie pour une ballade, se chamailler pour savoir quelle marque ou quel produit choisir, découvrir les dernières sorties DVD et les promos en cours, jouer au blind test avec les musiques ringardes de la radio du magasin etc... un supermarché, c'est presque un terrain de jeu! Un autre grand moment, le remplissage du caddie: je pense que nous sommes tous restés quelquepart des bébés qui aimont les jeux d'éveil et de logique. Personnellement, je m'amuse toujours à essayer de ranger au mieux mon caddie, comme un puzzle. J'aime quand ça s'emboîte parfaitement, j'aime trouver une petite fente discrète ou glisser le fromage râpé. Et quand tout est bien rentré, je suis satisfait! :) S'ensuite la route du retour, avec au choix le caddie trop lourd qui se renverse à chaque imperfection de la route, les sacs plastique qui tuent les doigts et laissent des traces rouges indélébiles entre les phalanges, les clochards à chaque coin de rue qui tentent de nous refourguer l'Itinérant (enfin ça c'est pour ceux qui vont faire leurs courses à pied). Et le dépaquetage à la maison, pareil, on cherche, on fait de la place dans le frigo, on range, on emboîte, on met au frais (et on pousse une gueulante quand il n'y a pas assez de place dans le congélateur - car il n'y a JAMAIS assez de place dans le congélateur!)

photo_227 photo_0134

Ainsi donc, plutôt que de voir les courses comme une corvée sans fantaisie de la vie quotidienne, j'essaie de les prendre comme un plaisir, un jeu, un moyen de se procurer les choses que l'on aime. Mais ça peut aussi bien s'appliquer autres moments de la vie quotidienne: laver la voiture (en restant dedans pendant que les énormes balais brosses semblent nous compresser), faire du repassage (le plaisir des habits propres et nets, en s'amusant avec le bouton de la vapeur et de l'eau sur le fer!), ranger (trier, nettoyer, épurer son lieu de vie, retrouver de vieux objets) etc... Je conçois bien sûr que tout ça est moins drôle tout seul. C'est également ennuyeux quand on doit le faire alors qu'on faisait autre chose de plus sympa à la base. Mais faire tout ça avec quelqu'un qui peut vous aider à y prendre du plaisir, peut vite tourner à une partie très amusante (oui, même remplir sa déclaration d'impôts! lol). Tout dépend de comment on voit la chose :)

photo_0064

Eux aussi ils aiment ça