J'en conviens, le titre de mon article du jour est pitoyable, mais à vrai dire, je ne trouvais rien d'autre. Je n'aime pas vraiment les musées. Parfois ils m'ennuient même profondément, quand le thème présenté m'est alors sans intérêt. Ce n'est pas vraiment que je ne souhaite pas apprendre et approfondir ma culture, mais je suis souvent allergique aux modes d'apprentissages présentés. Pour moi, un musée ou une expo doit combiner deux aspects pour me plaire: le thème et le mode de présentation. Si l'un des deux aspects fonctionne, je risque de passer un bon moment. Si les deux aspects sont combinés, je vais adorer. Si les deux sont râtés... je risque de sortir vite fait!

f_vrier05_110

London Dungeon, un musée des tortures très... interactif ;)

Exemple: le musée de l'aviation au Bourget. Certains aspects étaient très réussis, comme la visite en taille réelle d'un Boeing 747 ou du Concorde. D'autres aspects étaient intéressants mais se limitaient à de simples présentations inanimées de maquettes ou objets historiques. Heureusement, le thème sauvait l'ensemble. La Villette est un autre exemple: les thèmes présentés peuvent parfois être abstraits ou très techniques, mais présentés de manière ludique ou interactive, où le visiteur est acteur de la visite. Certains musées proposent de véritables reconstitutions, des mises en situation, pour mieux faire comprendre le thème évoqué. La technologie permet souvent de combiner plaisir et découverte (comme l'écran Imax de la Géode). Certains musées sont *presque* des parcs d'attraction.

photo_007

Exposition Titanic à la Villette, avec l'intérieur entièrement recréé

Malheureusement, la plupart des musées "pour adulte" restent très primaires. Une suite d'objets ou d'images inanimées exposés dans un labyrinthe de salles, avec longs textes à l'appui, et quand il y a un peu de sous, quelques extraits vidéos. Un exemple est le musée Guimet, spécialisé dans les arts asiatiques ancestraux, que j'ai visité il y a environ trois ans. Ma copine d'alors était ferue d'histoire et de culture, et je dois bien avouer que moi j'y suis allé un peu à reculons... plus par amour que par envie dirons nous! Pourtant j'adore la culture et le monde asiatique, qui m'attire beaucoup; j'espérais alors retrouver un peu de cela dans ce musée. Mais que nenni: des bouts de statues brisées, ou des morceaux de tissus exposés ne m'ont jamais vraiment appris l'histoire, la culture, ou fait découvrir la beauté et profondeur d'un pays. En général, en sortant de ce genre de musée, je ne me souviens de rien. Tout simplement parce que les présentations n'ont pas d'impact, pas de thème, elles ne sont pas souvent cohérentes. Et, en tant que grand enfant impatient devant l'éternel, je trouve ça chiant lol!

Et pourtant il y a des moyens d'apprendre en s'amusant! Les technologies sont assez élaborées aujourd'hui. Par exemple, les pavillons internationaux présentés au parc Epcot (en Floride) regorgent de collections authentiques dignes des plus beaux musées, et sont passionnantes! Qu'il s'agisse d'un film à 360°ou 180°, de boutiques aux produits importés, d'expositions soignées et rencontres avec les gens de ces pays, de circuits animés au coeur des légendes nationales, de spectacles théatraux... et il en va de même pour le reste du parc, qu'on nous parle d'énergie, des océans, d'imagination, d'agriculture, de l'histoire de la communication. Quand je vois tout ça, j'ai envie d'apprendre, j'ai envie de découvrir. Mais un musée classique, je n'y trouve pas ou peu d'intérêt en général.

_41788554_afpmuseo1

Le nouveau musée du Quai Branly

Aussi, c'est un peu fébrile que j'acceptais de visiter le nouveau musée des arts primitifs et des civilisations du quai Branly, ouvert depuis peu à Paris. Encore une fois, comme pour Guimet, davantage pour faire plaisir... et puis il y avait aussi la curiosité: on en a beaucoup parlé, architecturalement ça a de la gueule, et j'ai toujours été attiré par ces façades recouvertes de verdure. A vrai dire c'est plutôt ça que je suis venu voir de près :p Alors, est-ce que le nouveau musée du XXIè siècle a réussi à me convertir?.... et bien non, pas du tout. Et je ne comprends toujours pas comment on peut apprendre dans ce genre d'endroit. Ou tout simplement se plaire... au crédit du lieu, un environnement très design, soigné, qui se veut résolument moderne et tendance: l'atrium est d'ailleurs un lieu totalement aseptisé qui ressemble au choix à un univers de défilé de mannequins, ou à un couloir d'hôpital. Des petites touches technologiques qui ne servent clairement à rien mais démontrent le budget alloué au concept: projections au sol, effets de lumière... au niveau de l'exposition, certains étalages sont présentés de manière originale, avec des effets d'ambiance, plus intéressants que l'expo en elle-même il faut le dire. Il y a beaucoup d'écrans tactiles, des salles où sont projetées des vidéos... mais j'ai envie de dire: et alors? Une salle d'au moins 25 m² diffuse en continue sur 3 de ses murs l'image de la mer. Quel est le concept? Dans les murs, des petits écrans proposent des vidéos de 25 minutes: qui regarde ça dans un musée? Evidemment personne. Et les objets se suivent et se ressemblent en vitrine, inlassablement, à travers des couloirs tortueux. Avec toujours ces longs textes à proximités, dont les numéros se mélangent. Bref, le tout est assez sombre, glauque, redondant. Il faut dire que l'art primitif non-occidental, ce n'est pas non plus mon centre d'intérêt n°1. Je l'avoue, j'attendais quelque chose de plus consistant! Je ne doute cependant pas une seconde que ce lieu puisse passionner les férus d'histoire, d'archéologie ou de cultures ancestrales. Mais je continue à clamer qu'un simple hôtel comme l'Animal Kingdom Lodge (toujours en Floride) nous en montre presque autant, et bien mieux mis en scène. Finalement, ce qu'on en viendrait à préférer au Quai Branly, ce sont les beaux jardins exérieurs, et le bâtiment lui-même très intéressant au niveau de l'architecture!

DSCN0282 DSCN0297

Mélanger la modernité à l'ancestral, la grande idées des concepteurs

Si l'apprentissage pouvait davantage se mêler au ludisme et faire jouer nos émotions (ce qu'apparemment nous rechignons encore à mêlanger chez nous), je pense qu'on pleurerait moins sur notre manque de culture! Ce n'est pas la peine de proposer la gratuité des musées pour les jeunes afin de les attirer: je pense que c'est avant tout la forme même des expositions qui devrait être sérieusement travaillée...