"Cher Guy,

Je ne suis pas très doué pour parler en public et encore moins yeux dans les yeux... aussi hier soir, lors de ton dîner d'adieu en bordure du magnifique Golf Disneyland (où tu as passé tellement de ton temps :-p), après 15 ans passés à Disneyland Resort Paris, ben, je n'ai pas su vraiment quoi te dire à part "Merci et bonne chance pour la suite..." Et pourtant, j'en aurais des choses à dire sur toi. Aussi j'ai trouvé un lieu parfait pour le faire, c'est à dire ici, où tu ne liras jamais ces quelques lignes, mais du moins elles existeront.

Tout d'abord je dois bien sûr te remercier de m'avoir donné ma chance quand je cherchais un stage à Disneyland. Une des choses qui m'a surpris, que j'ai de suite apprécié, et dont j'allais avec le temps avoir confirmation, c'est que tu donnes leur chance aux gens. Pas pour ce qu'ils sont déjà mais pour ce qu'ils pourront apporter, dans un mois, deux, ou six... tu sais le sentir, pour toi la personnalité et le potentiel sont primordiaux par rapport à l'expérience ou le niveau d'études. Cette attitude m'a tout de suite plu, et ça n'allait pas être la seule.

Après presque deux ans passés à tes côtés, je n'ai pas peur de dire que tu es devenu en quelque sorte un modèle à atteindre pour moi. Quand on m'a demandé par la suite lors de différents entretiens "comment voyez vous votre manager", je n'osais pas dire "comme Guy Vassel", mais c'est toujours ce que j'ai pensé. Un modèle tout d'abord parce qu'à Disney, tu as plus ou moins tout fait, sur plus de 15 ans de loyauté envers cette société. Si j'arrive à atteindre ne serait-ce qu'un 1/3 de ton parcours, je serais déjà le plus heureux des hommes. Mais modèle aussi de par ton intégrité, ta passion et la façon de manager tes équipes, tout en nuance. Tu laisses faire tout en encadrant, déterminé mais détendu, tu imposes le respect tout en étant accessible. Les managers qui se la jouent perso en jouant les terreurs ne m'impressionnent pas: mais de par ton naturel, ta gentillesse et ta confiance, tu nous a donné à tous l'envie de bosser du mieux possible, tout naturellement. Et je crois qu'on a pas mal travaillé ensemble! :) Voilà ce qui fait la force d'une bonne équipe à mes yeux, et ce n'est pas un hasard si hier soir, réunis autour de la table, tous tes proches t'ont rendu hommage de manière unanime. Je sais qu'à Disney, une telle ambiance d'équipe n'est pas de mise partout...

Ainsi donc à mes yeux, tu a été le manager le plus cool qu'il m'ait été donné de voir. Professionnel jusqu'au bout, mais respirant l'expérience: même en période de stress, le plus détendu, c'était toi! Tu m'as d'ailleurs bien expliqué qu'un problème trouve toujours une solution, et qu'il ne faut jamais paniquer. C'est peut-être quelquechose que j'ai toujours pensé aussi, en tout cas de voir ce conseil mis en oeuvre à ton niveau m'a toujours impressionné. Tout comme la dextérité et la sérennité "apparente" avec lesquelles tu jonglais dans tous tes devoirs: rendez-vous, réunions, loisirs, famille... tu fais 1000 choses par jour, ton bureau est un foutoir, mais un foutoir rangé: tu savais toujours de quoi tu parlais, ce que tu faisais, et avais toujours un moment à nous accorder. Et quand bien même tu avais les nerfs à fleur de peau, tu ne passais jamais ton stress sur tes collaborateurs (même quand j'ai envoyé par erreur des séjours à des gens qui ne les avaient pas gagné, tu es resté étonnament stoique, ce qui m'a rassuré! ;) ). Là je dis: chapeau!

Professionnel donc, mais aussi terriblement humain. Comme quand tu ne sais pas comment faire pour ouvrir les photos de tes emails (à ton niveau, est-ce possible?), ou que tu m'avouais stresser comme les autres avant une présentation à tes supérieurs - sauf que tu ne le montrais pas - . Et puis bien sûr, quand tu parlais avec enthousiasme de tes voyages, expériences et de ta passion pour Disney (même si je t'avoue, que quand tu as avoué un jour à des gens autour de nous, que j''en "savais davantage que toi", j'ai pris ça pour un compliment ;) ) C'est aussi pour ça que tu es un modèle que je souhaite suivre: tu représentes ce type de personne qui aime aller travailler, qui aime ce qu'il fait, et qui a toujours fait ce qui lui a plu. Malgré ta masse de travail, tu trouves quand même le temps d'aller faire une dernière fois le Visionarium, ou tester Buzz Lightyear Laser Blast en avant-première alors que tu l'as déjà fait à Hong Kong. Même ton futur job chez Accor te feras vivre de nouveaux rêves de gosse, et je sais que tu ne le fais pas pour l'argent.

Alors merci, c'est tout ce que j'ai pu te dire hier, mais je pourrais en faire des lignes et des lignes: merci pour tous ces moments, ces anecdotes passionnantes sur Hong Kong, les premières années du Resort, les venues improbables de Michael Jackson et Alwaleed, merci pour tes invitations et tes cadeaux collectors que je conserve précieusement, merci pour ces commentaires à mon égard quand à mes maîtres de stage, ou même en privé (j'ai retenu avec sourire que le fait que je ne boive pas d'alcool était le seul défaut que tu ne me connaissais pas encore!) Merci pour m'avoir donné ma chance sur plusieurs opérations promotionnelles, sur l'organisation de soirées pour les fans Disney, merci pour ces deux années magiques, remplies de souvenirs (tests de Space Mountain 2 avec Lorie en invité surprise, inauguration de Space Mountain 2 par Vin Diesel et Tiesto, des événements presse de Noel de contes de fée dans Studio 1 ou au Pavillon, une étape dans la caravane du Tour de France, le concert de Lebo M pour l'inauguration de la Légende du Roi Lion, les directs radios dans le parc à 6h du matin avec Cauet, Difool, les projections en avant-première des Indestructibles, de Chicken Little, les soirées karting à des petits dîners ou déjeuners improvisés avec l'équipe etc etc...) le tout en me laissant libre d'exprimer ma passion, ce qui n'est pas toujours possible ailleurs.

Cette dernière soirée passée ensemble hier soir, a été à l'image de ces deux années: réussie, drôle, émouvante, enjouée, pleine de bonne humeur (finir sur un match de football face à de sublimes pom-pom girls, il y a pire non? lol). Comme tu t'en doutes, beaucoup de choses circulent entre employés d'une entreprise... je dois être honnête et te dire que je n'ai jamais entendu que des compliments à ton sujet, de tout le monde. Alors, tu peux partir tranquille. Comme tu l'as si bien dit, en exprimant une de tes citations préférées: "la route est longue et sinueuse, mais l'avenir radieux". J'y crois aussi, et en ce qui te concerne, avec ta vision et ce que tu es, ça ne pourra qu'être vrai, même si tu manqueras clairement à Mickey et tous ses amis.

mickey87

Amicalement,
Mathias"