Nouveau sujet perso et sensible aujourd'hui, la religion. Il est clair, avec la liberté de penser, de plus en plus de personnes se considèrent et se revendiquent athées. On fait interdire le port de signes religieux distinctifs en milieu scolaire car ça devient trop sensible, les religions parallèles et encore minoritaires explosent, elles deviennent presque personnalisées, bref aujourd'hui, on ne veut plus se laisser berner par des belles paroles désuètes, ou par des livres datant de plusieurs siècles. On veut vivre ce que l'on croit et le vivre librement.

D'un côté, je peux comprendre les gens. Dans un monde où l'image et l'information sont à la portée de tous, il est encore difficile de se rattacher à la simple Foi. Les gens veulent savoir, comprendre, avoir des preuves. Les hommes veulent du concrêt. Avec les atrocités que connaît notre monde, certains ne peuvent pas imaginer un seul instant qu'un Dieu, quel qu'il soit, veille sur nous là haut dans le ciel. Ce serait de la science fiction, et cela remettrait en cause peut-être toute notre existence, et nos actes accomplis, voir notre destinée. Si l'on doit croire en Dieu, peut-être faudrait-il croire à l'enfer... Oui, c'est sûr, il est plus facile et moins flippant de ne croire à rien. Le cynisme et la fatalité ont vaincu, on ne veut plus être déçu et croire, par exemple, en une possible vie après la mort.¨

Pour ma part j'ai été élevé dans un milieu assez religieux. Dans mon collège et lycée jésuite, le catéchisme et les messes régulières étaient de mise. A la base je suis donc catholique et croyant... mais ce n'est pas vraiment cet environnement qui m'a conditionné. J'ai toujours été assez peu réceptif à ce martèlement de textes obsolètes, d'ailleurs la messe m'a toujours profondément ennuyé et je n'y vais plus. La seule chose que j'aimais, c'était écouter les histoires des Evangiles. "Les aventures de Jésus", en quelque sorte, un Superman avant l'heure ;-) J'espère que je ne blasphème pas! lol Cependant, écouter des prêtres ou parler avec des religieux m'a donné l'occasion de réfléchir à ce que je pensais vraiment. Et croiser des hommes de foi, qui eux dévouent leur vie pour les autres, est de toute façon enrichissant et positif. Après tout, ce sont les premiers à respecter vos convictions. Un prêtre est avant tout quelqu'un qui est là pour toi, sans rien demander en retour.

Que l'on soit croyant ou non, il y a des aspects des religions dans lesquels on peut tous se retrouver. Chacun peut se faire sa propre religion. Après tout, les tables de la Loi de Moise ne sont, à mes yeux, que du bon sens. Pour ma part, je crois en quelquechose... je ne saurais dire quoi, qui, mais je crois en une force qui nous dépasse et qui est à l'origine de tout. Quand une ex-petite amie vous raconte qu'elle a déjà parlé aux esprits, forcément on se doit d'y croire. Mais au delà, c'est également plein de petites choses. Des choses que je trouve hallucinantes: rien que le fait que deux êtres de deux sexes différents, doués d'intelligence et d'autonomie, s'emboîtent parfaitement pour reproduire la vie, tout en se donnant du plaisir, c'est grandiose, trop parfait. Au delà du comportement des hommes qui influent sur notre monde, l'histoire de la vie, du monde, elles, sont trop parfaites. J'imagine qu'elle ont forcément été écrites, là-bas, là-haut, très loin. Oui tout ça est un peu mystique, c'est vrai. C'est dur de croire à tout ça, surtout pour nous qui sommes devenus très terre à terre. Il y a tellement de questions qui tendent à prouver le contraire... je m'en pose souvent parfois, et puis, de temps en temps, je trouve des réponses comme dans des livres (celui de l'Abbée Pierre par exemple, lu en 15 minutes dans un supermarché, est très instructif et remet les choses en perspective).

pape

J'ai pas pu résister... aucun rapport avec le message mais bon

Ainsi j'ai tendance à croire dans un esprit supérieur oui, qui nous laisse entièrement libre de nos actes. Je ne crois pas forcément à tous les événements passés, à tout ce que les écritures disent, et je n'adhère pas (loin de là) à toutes les règles énoncées des siècles auparavant. Je suis pour l'avancée du monde et des moeurs, tout en gardant un coeur honnête et une logique de bon sens. C'est pourquoi je condamne toute forme d'extrémisme. Il y a deux choses que je ne supporte pas concernant la religion et notre rapport par rapport à celle-ci: tout d'abord, l'intolérance. Sous prétexte d'être athés, certains ont comme une haine viscérale envers Dieu et n'hésitent pas à quasiment condamner publiquement tous ceux qui seraient croyants, en les traitant presque de moutons stupides. Et le respect là dedans? Ensuite, la privation des libertés, l'extrémisme et le fanatisme, sous couvert d'acte religieux. Je trouve ça con, stupide, débile et j'en passe... Que ce soient les croisades, les guerres saintes, tout acte terroriste ou traitements humains dégradant. Que ceux qui souhaitent suivre telle ou telle coutume par liberté de penser, oui, mais qu'on les y oblige, je trouve ça révoltant.

Voilà donc mon point de vue et mes convictions religieuses. Plus un état d'esprit que le suivi d'un véritable mouvement, mais je pense qu'il est important de croire en quelquechose ici bas, n'importe quoi... après tout si on devait retenir une seule phrase des Evangiles, je pense qu'elle est universelle et applicable par tous, même ceux qui se disent non-croyants: "Aimez vous les uns les autres..."

jesus

Et maintenant, amusez-vous bien...