DSCF1144

Kinoo, Vaness, moi, Nico, Ptitmath et Mr Nounouche (hors-champ: Greg, Jérôme et Richard)

casino_2C'est sûr, la vision du film nous a sans doute inspiré. Il n'empêche que depuis avoir goûté aux joies du casino virtuel (événement pin trading à Disney il y a environ deux ans) et réel (au Casino d'Atlantis, à Nassau), cela faisait un bout de temps que Nico et moi souhaitions remettre ça. Voilà pourquoi il y a deux semaines, j'organisais rapidement un mini-meeting sur Deauville, où se trouve le plus beau casino d'Europe, le Lucien Barrière. Au programme, virée à 7 en voiture en début de soirée, dîner au restaurant de la salle des jeux, "le Cercle", tenues de gala, coupe de champagne et un budget minimal de jetons (ceux qui le désiraient pouvaient en reprendre).

DSCF1158Le Casino, outre ses spectacles, boutiques et restaurants, se divise en deux grandes sections: la salle des machines à sous, et la salle des tables de jeux. On retrouve majoritairement les joueurs dans la première, venus y miser des sommes moindres, augmenter leurs chances de gagner sans avoir à maîtriser une quelconque règle de jeu (mais les gains y sont généralement moindres). En effet, certains d'entre nous y ont ramassé des sommes non négligeables (entre 20 et 40 euros environ), mais pour moi la vraie magie du casino se situe dans la salle des jeux de table, où l'on cotoie les roulettes françaises et anglaises, les tables de craps, et les fameux jeux de cartes (punto banco, poker etc). C'est sans doute parce que les films de James Bond ont popularisé ces lieux, où le glamour et les VIP (ce soir là, Henri Salvador dînait à la table à côté) se mêlent au hasard, à la chance et au buff, mais c'est aussi parce que c'est sans aucun doute là où l'on ressent le plus de sensations. Mettre une pièce dans une machine et appuyer sur un bouton, ça va un peu, mais personnellement je préfère choisir mes mises, décider où les placer et regarder mon destin défiler devant mes yeux (pendant que la petite boule tourne, tourne, avant de s'arrêter sur un chiffre et une couleur). De plus, les combinaisons de mise sont beaucoup plus nombreuses et variées, et l'on peut gagner beaucoup plus (jusqu'à 35 fois sa mise pour le jeu de la roulette!)

casino4

La salle des tables de jeu et le restaurant Le Cercle en arrière plan

On a souvent une image négative du casino. Celle d'un endroit où l'on se fait dépouiller, un endroit où les addicted viennent perdre leurs derniers euros. Mais nous sommes bien loin de la réalité... puisqu'un casino reverse entre 85 et 92% des mises aux joueurs. En somme, la chance de gagner au casino est très largement supérieure à tout autre jeu de hasard! Ce qu'il faut, c'est savoir s'arrêter et rester raisonnable dans ses mises, sans dépasser ce qu'on comptait jouer au départ. Une fois qu'on a intégré ces principes, on peut se laisser aller à jouer, et vivre des instants forts de suspens, dépits mais aussi bonnes surprises quand on gagne ou qu'on assiste à des revirements de situations improbables (il me restait un seul jeton, qui m'a permi d'en gagner 13 nouveaux et de relancer ainsi complêtement la soirée!). J'ai pour ma part au final gagné 100 € pour une mise de 55, ce qui a remboursé toute ma soirée, y compris le trajet et le dîner. J'aurais pu gagner plus, ou perdre davantage mais j'ai décidé d'arrêter. On ne saura jamais ce qui aurait pu se passer! Pour les autres, Jérôme et Vaness ont tous deux gagné entre 20 et 40 €, Gregoire 20 €. Kinoo, PM, Nico et Mr Nounouche ont perdu leur mise d'origine, et Richard est passé juste à côté de 350€, pour finalement les rejouer et tout perdre: Arf!

casino3

La salle des machines à sous du Casino de Deauville

Nous sommes pour la plupart (y compris ceux qui ont tout perdu, n'est-ce pas Pm et Kinoo ;) ) prêts à y retourner, non seulement car l'endroit est magnifique et idéalement situé en bord de mer (d'ailleurs nous avons fait une virée sur la plage ce soir là, avec un sapin perdu au milieu de celle-ci (!) mais faut dire qu'il faisait glagla), mais aussi car le principe est assez amusant: Deauville n'est qu'à 2h de Paris. Et regarder les autres est déjà une attraction en soi: comment ne pas délirer devant ce flambeur jouant par mises de 100 €, qui ramasse en 15 secondes la somme de 6500 €? Ou encore ce joueur de cartes qui possède une bague à chaque doigt, genre gros mafieux? Qui sont ces deux femmes au bar qui aguichent le premier passant? Et enfin, comment résister à ces jus de fruits offerts gracieusement dans la salle des machines à sous? Autant de mystères que nous résolveront peut-être lors de Casino 2: le retour des jetons.

DSCF1169 DSCF1171
DSCF1174