Je savais pas trop comment raconter ça, alors j'y consacre un billet entier. Il va m'en vouloir à mort, mais tant pis. Après tout, il fallait le faire!

Hier soir, Mouetto m'appelle car il se trouve sur Paris avec sa copine. Il cherche le Paradis du Fruit, et on convient de s'y retrouver vers la fin de leur repas, pour que je prenne un cocktail et le dessert avec eux. Je leur donne donc les indications: la rue, mes suggestions sur la carte, en vantant nottament les assiettes à composer soi-même et les cocktails de fruit géant... bien sûr Mouetto a tout en tête, mais visiblement ça ne suffira pas ^^

Après avoir reçu un texto tout content "on est sur place, rejoins nous quand tu veux", je me prépare doucement à partir. 20 minutes se passent, j'enfile mes chaussures, et là je reçois un texto: "Je viens de me rendre compte que je me suis gourré de resto!! On est au Libre Sens, à côté du Paradis du Fruit!". Le pauvre, il cherchait désespérément les cocktails de fruit et les salades, et tout ce qu'il a trouvé c'est un cocktail alcoolisé de 20cl à 11 euros et deux plats à 55 euros!! Ben oui, faut dire, Libre Sens c'est pas tout à fait le Paradis du fruit, tant du point de vue de la déco que de la carte ;-) Mais le plus drôle dans l'histoire, c'est quand même tout ce temps qu'il lui aura fallu pour comprendre qu'il n'était pas au bon endroit... pendant qu'il mangeait son plat principal... et ce malgré les prix, l'ambiance, les plats proposés, l'enseigne apposée sur la devanture et sur les tables, et surtout... la proximité immédiate du Paradis du Fruit, collé au Libre Sens et qu'il n'avait même pas vu!

logo_libresens_2    paradis

Je vois pas trop la ressemblance...

Pour sa défense, je dois dire que sa copine n'avait pas capté non plus! C'est donc en 4ème vitesse qu'ils ont fini leur plat avant de partir. Oh, pas pour aller loin, non. Juste à côté, à 5 m, histoire de se gaver ensemble d'un bon dessert fruité et glacé dans ce restaurant dont la devanture bien flashy est pourtant inmanquable. Au final, il aura bien raqué (merci pour l'invit' d'ailleurs) mais on aura bien rigolé.

Voilà, une anecdote légère certes, mais peu banale. Mouetto, tu as fait fort, tu méritais de passer à la postérité!!