indy

Malgré la deception du 4ème film, sa sortie aura au moins réveillé une chose: la passion que j'entretiens pour ce personnage et la trilogie dans son ensemble, une de mes préférées comme déjà évoqué souvent ici. Cette passion ne date pas d'hier: vers l'âge de 12 ans, j'avais commencé à me plonger dans des ouvrages religieux pour tenter de commencer... ma propre quête du Graal! Je me souviens avoir même tenté de convaincre un de mes meilleurs amis d'alors, de m'accompagner à Jérusalem pour tenter de remonter la piste du calice. J'avoue, ça ne s'est jamais fait. Mais j'étais tout de même allé en bibliothèque pour chercher les Chroniques de St Ansèlme dont parle Indy dans la Dernière Croisade, en espérant y relever les véritables indices. Aujourd'hui, tout serait plus simple avec internet ^^.

Bien sûr avec le temps, cette passion s'est atténuée face à d'autres, même si mon amour pour les films est resté le même. Mais depuis la sortie du Royaume du Crâne de Cristal, je rêve à nouveau d'Indiana Jones et de ses aventures, en espérant toujours en apprendre plus.

indy_journal

Mon premier achat a donc été le Journal perdu d'Indiana Jones, ainsi que l'Encyclopédie absolue d'Indiana Jones. Le premier ouvrage est typique de ces collectors de fan super originaux, il se présente comme le véritable journal intime d'Indy. Tout plein de photos, d'anotations, de dessins, de coupures de presse de l'époque, de lettres ou d'extraits du journal du Graal, il est également très réaliste, avec de fausses pages arrachées et une texture "ancienne". En gros, il retrace les aventures d'Indy de son point de vue, depuis son enfance jusqu'aux années 50 (période où le journal est tombé entre les mains du KGB). On apprend peu de choses, mais ça n'enlève rien à sa qualité, en plus d'être plein d'humour. Le deuxième ouvrage ressemble aux livres similaires déjà publiés sur James Bond ou Star Wars, c'est à dire reprenant l'ensemble des films avec énormément d'informations, de photos, de plans détaillé des locations, de zoom et explications sur beaucoup de détails de la quadrilogie. Complémentaires donc, mais indispensables pour tous fans! D'ailleurs beaucoup d'autres livres sont sortis à l'occasion du nouveau film. Il y en a un autre qui est assez amusant, intitulé Le Manuel de survie d'Indiana Jones qui se définit comme le manuel de poche du parfait aventurier, et donnant des conseils à la "Copains des Bois" en se servant de références dans les 3 premiers films. Le tout accompagné de quelques photos. Sympa à lire en magasin, même si je ne l'ai pas encore acheté.

indy_encyclop_die

Côté littérature, et même si non directement lié à Indiana Jones, on ne peut nier que ses films (et la culture prononcée du héros) ont joué un rôle dans l'intérêt que j'ai eu à une époque ou une autre, pour l'Histoire et les grandes découvertes. Et même si à la base je n'y porte pas un goût des plus prononcés, c'est avec grande curiosité que je me replonge actuellement dans le livre Le Dessous des Cartes acheté l'an dernier. Mêlant habilement histoire et géopolitique, le livre explique la carte du monde actuel ainsi que ses enjeux. On y parle religion, culture, guerres, conquêtes et frontières en tout genre. Beaucoup plus utile que des masses de paperasse journalistique, et c'est à Indy que je dois cet achat!

Cette parenthèse faitre, et me renseignant pas mal sur le net, j'ai aussi dégotté les adresses où me procurer les répliques exactes du costume (et pas les piètres souvenirs estampillés Lucas ou Disney). D'ailleurs, il est amusant de constater que la plupart des costumiers officiels de la quadrilogie ont ouvert leur propre site on-line proposant ces produits. Ils sont plutôt abordables (compter 150 euros environ pour la veste en cuir, 50 et 60 pour le pantalon et la chemise, dans les 70 pour le chapeau). On trouve même le fouet, le sac et les chaussures! Je pense avoir trouvé mon prochain costume pour Halloween :)

photo_indy

Enfin, ultime rêve de fan, je commence à planifier une série de trois voyages - le premier peut-être en 2009 - qui s'inspireraient de ceux d'Indiana Jones. Le but étant dans un premier temps de relier Venise, Tozeur et Kairouan (Tunisie), Le Caire, Iskenderun (anciennement Alexandretta en Turquie), peut-être Jerusalem, et enfin Petra (Jordanie). Le second se consacrerait à l'Asie avec Shanghai, le Tibet et l'Inde, et le troisième à l'Amérique du Sud - désolé Nico, mais Indy ne semble pas être allé au Groenland! -. Sachant que beaucoup de scènes ont été en réalité tournées dans d'autres pays, j'hésite donc encore entre voir la réalité, ou les lieux de tournage. Any volunteers? ;-)

voyage_indy