Ah, les bonnes années 80, quand les chansons pouvaient être écrites sur un bout de nappe après une nuit à sniffer de la coke... tout en devenant des hits (la preuve c'est qu'on l'écoute en boucle avec Ptitmath sur les routes longues distances). Un exemple? Une chanson française qu'on ne comprend pas:

jpf

Dans les miroirs chinois
Dans le bleu des photos
Dans le regard d'un chat
Dans les ailes d'un oiseau
Dans la force d'un arbre
Dans la couleur de l'eau
Je te survivrai

Dans l'hiver et le vent
Dans le froid des maisons
Dans les sables mouvants
Où j'écrirai ton nom
Dans la fièvre et le sang
Dans les murs des prisons
Je te survivrai

Je te survivrai d'un amour vivant
Je te survivrai dans des yeux d'enfant
Je te survivrai comme un revenant
Je te survivrai

Je te survivrai et tu m'entendras
Je te survivrai quelque part en toi
Je te survivrai au-delà de moi
Je te survivrai

Dans les bruits de la ville
Dans les aéroports
Dans les jours difficiles
Où je t'aimerai encore
Dans les nuits anonymes
Où je perdrai mon corps
Je te survivrai

Je te survivrai d'un amour vivant
Je te survivrai dans des yeux d'enfant
Je te survivrai comme un revenant
Je te survivrai

Dans les frissons du cœur
Dans les mots des chansons
Dans les cages d'ascenseur
Ou les caves des bas-fonds
Dans l'angoisse et la peur
Frissonant d'émotion
Je te survivrai

Je te survivrai d'un amour vivant
Je te survivrai dans des yeux d'enfant
Je te survivrai comme un revenant
Je te survivrai

Je te survivrai et tu m'entendras
Je te survivrai quelque part en toi
Je te survivrai au-delà de moi
Je te survivrai

Quand au clip, il est lui aussi d'une ambition démesurée... je vous laisse quand même découvrir dans quelle catégorie de vidéos MCM l'a diffusé ;)