hommes

Film concept par excellence, programmé pour cartonner au box-office de par son titre promettant un thème universel parlant à tous, Ce que pensent les hommes ne fait qu'effleurer cette promesse, et demeure au final une comédie romantique sans grande originalité.

Pour ceux qui ont vu Love Actually, Ce que veulent les hommes en suit la construction, c'est à dire un portrait croisé de plusieurs couples dont nous suivons les histoires, sans se douter qu'ils se connaissent tous de près ou de loin. Cette formule a l'avantage de proposer plusieurs micro-scénarii dans un même film, mais il laisse aussi une impression d'inachevé, puisque manque de temps oblige chaque situation est traitée à la va-vite et sans réelle profondeur. La mise en scène et réalisation, très plate et étonnamment maladroite par moments, n'arrange pas vraiment les choses. Oui on parle d'amour dans le film, et cela prête à sourire et s'émouvoir naturellement, mais on est quand même loin du meilleur du genre.

Car malheureusement, force est de constater que malgré un casting impressionnant, on est loin de l'humour british qui fonctionne à merveille dans les comédies romantiques anglo saxonnes. Tout le monde sait que parler d'amour au cinéma doit se faire avec une certaine légéreté, sous peine d'être lourd à avaler. Ici, même les dialogues n'ont absolument rien de savoureux: écouter ainsi le monologue d'ouverture et de fermeture complêtement moralisateur, devient un vrai supplice. Chaque histoire se veut réaliste, avec le tryptique "couple parfait" - "problème dans le couple" - résolution", en oubliant au passage le côté comique pourtant fortement mis en avant dans la bande-annonce. Seule l'histoire de Gigi, une jeune femme très fleur bleue, idéaliste et légèrement maladroite, nous décrochera quelques sourires de par son originalité et son "suspens". Il est également dommage de constater que malgré un titre qui accroche, on en saura finalement peu sur les hommes après avoir vu le film (à part le sempiternel et quelquepeu cliché "si il n'appelle pas il n'est pas intéressé" ou "un homme sera toujours attiré par le sexe"). A la limite tant mieux, ainsi on garde un peu de mystère... ;)