garagiste__1_Je ne sais pas si vous connaissez le sketch culte des Inconnus sur les langages hermétiques. Nottament le passage sur le garagiste... et bien moi depuis quelques mois, j'ai l'impression de vivre exactement la même chose, et de me faire entuber à chaque visite! Parce qu'à chaque fois que je vais chercher KITT chez Michel à Cormeille-en-Parisis, outre le fait de lui laisser quelques centaines d'euros je repars avec des problèmes supplémentaires. Un exemple récent, quand je lui laisse ma voiture pour un problème d'essuis-glace qui ne fonctionnaient plus. Une simple tête de rotor à nettoyer selon lui! Non seulement je m'aperçois que la rondelle posée il y a quelques mois derrière le volant pour l'empêcher de frotter a désormais disparu, mais en plus je découvre une légère éraflure à l'arrière du véhicule, et cerise sur le gateau, je re-tombe en panne à quelques mètres de chez moi!

"Pas de problèmes c'est rien", me promet Michel, "on va voir ce qu'on peut faire, ça devrait pas aller bien loin". Sauf qu'entre temps il l'immobilise encore des semaines, avec le risque de l'usure en extérieur ou du tamponnage dans son garage rempli à ras-bord des plus gros véhicules américains que vous pouvez voir de notre côté de l'Atlantique. Et le coup de l'éraflure, ce n'est pas le premier, une fois ils m'ont abîmé mon nez à l'avant, j'ai retrouvé mon pommeau de vitesse dévissé car le garagiste avait dû forcer dessus sans tourner la clé... le problème c'est que je n'ai jamais de preuves, ils me disent que c'était "déjà comme ça", moi je ne prends pas de photos à chaque fois que j'ai un problème, pour comparer avant/après...

Dernièrement donc, Michel m'appelle pour me dire que ma panne était simplement dûe à un module électronique dans le moteur complêtement déréglé, qu'il en a un en stock et que ça coûtera pas bien cher... je lui demande donc d'en profiter pour faire mon contrôle technique qui arrive à échéance. Sans même se demander si ma voiture sera acceptée (car c'était pas gagné d'avance), il me fixe le jour où je peux venir la chercher... heureusement que le jour même j'appelle pour vérifier, car il me dit qu'il n'a pas pu l'amener le matin prévu, à cause d'un cafouillage au démarrage, pour lequel il a fallu changer les bougies. Merci quand même de m'avoir prévenu! Bon il me prévient que le lendemain ce sera bon, "pas de problèmes". Le lendemain matin j'appelle, ma voiture n'est toujours pas passée, d'autres sont passées avant. J'appelle en fin d'après-midi, la voiture est bien passée au contrôle technique, mais pas de bol, il y a une rotule de direction en fin de vie, qu'il faut remplacer en plus du relais de direction! Et Michel ne peut pas le faire ce soir, ce sera donc le lendemain, "à la première heure, j'ai ça en stock, ça prendra pas longtemps"!! Cela fait quand même trois jours que ma voiture était censée être prête et je serais débarqué comme ça chez lui, sans pouvoir la prendre, que ça le gênait pas du tout...

Au final, tout sera réparé mais ma note sera doublée par rapport au devis initial. Ah si, tout aurait été trop beau si le parallélisme des roues (déjà traité l'an dernier) n'était pas à refaire suite à sa dernière intervention!! Quand au compte-rendu du contrôle technique, Michel ne semble pas s'émouvoir plus que ça de certains points soulevés, comme la corrosion et les fuites de la canalisation d'échappement "oh on l'entend bien, c'est percé de partout". C'est limite avec un grand sourire qu'il me dit qu'un jour, "ça va pêter, mais bon pas tout de suite". Il pourrait colmater les fuites mais veut éviter de le faire, car pense que si il touche à un bout, "tout s'écroulera" et qu'il préfère tout faire d'un coup le moment venu. Deuxième point, il ne peut expliquer le plancher rouillé, percé et cassé à l'avant-droit du véhicule. "Ah, j'ai oublié de demander, mais bon c'est juste de la corrosion, rien d'important". Visiblement pour lui, ce n'est pas urgent donc "tout va bien", alors que mon intégrité physique semble quand même en jeu. Peut-être qu'un jour en roulant, le plancher se décrochera des roues et je me retrouverais à faire de la luge sur le bitume, mais bon avec Michel tout semble bien aller, toujours, tant que je débite ma carte bleue dans son lecteur! Ca me rappelle la fois où il semblait rigoler du fait que mon tableau de bord (sécurisé depuis) était "un nid à feu qui pouvait s'embraser à tout instant", et "qu'un jour, il faudrait refaire tout ça, tranquillement"!

Au final, ma voiture est quand même passée au contrôle technique, et c'est une bonne nouvelle. C'est reparti pour deux années sans contraintes... mis à part les passages éventuels chez Michel que j'espère de plus en plus rares. Car les garagistes, c'est comme les banquiers ou les médecins, ils peuvent nous prescrire ce qu'ils veulent, comme on n'y connaît rien on ne peut les contredire!! Vivement le déménagement à Serris pour faire jouer la concurrence. Mais bon, elle le vaut bien et le fun ne fait que commencer...

kitt_small