2008_beverly_hills_chihuahua_attitude_poster_001

Malgré les avis plus que mitigés de mes collocs concernant ce film, je me suis décidé à tenter l'aventure quand même! A vrai dire, je n'attendais rien de plus qu'un film familial à la Disney, avec un peu d'humour, un peu d'évasion, une BO rythmée et plein d'animaux tout mignons. Et c'est exactement ce que j'ai eu, ni plus ni moins!

Inutile de trop s'attarder sur l'histoire, Chloé est donc un Chihuahua de Beverly Hills (d'où le titre) habitué à être choyé et chouchouté comme une princesse par sa maitresse. Mais un jour la voilà embarquée dans un voyage à Mexico City, où elle se perdra et devra mettre de côté ses habitudes de petite chienne gâtée. Retrouvera-t-elle le chemin de sa maison, entouré de ses nouveaux amis canin, et ce en échappant au terrible Doberman El Diablo?

beverley_hills_chihuahua_3

Pour apprécier le Chihuahua de Beverly Hills, il faut juste s'assumer un peu gamin, sans vraiment chercher plus loin qu'une petite comédie animalière (et si possible y aller avec quelqu'un étant dans le même délire que vous!). Evidemment tout est téléphoné, depuis les méchants jusqu'aux situations et même les dialogues, mais ce n'est pas vraiment là l'essentiel. On pourra également admirer la prouesse de la réalisation, car le film repose presque entièrement sur les centaines d'animaux présents à l'écran, qui se parlent entre eux de la façon la plus naturelle qui soit. Chacun a son accent et ses intonations particulières, ce qui joue beaucoup sur l'effet comique il faut l'avouer (bon point pour une VF assez réussie!). Et puis qu'est ce qu'on leur fait pas faire à ces chiens!! Qu'il s'agisse des cascades, des scènes d'émotions ou des costumes et accessoires portés, nul doute d'imaginer que le tournage n'a pas du être de tout repos, mais ce délire traverse l'écran et pour peu qu'on le veuille bien et qu'on aime les toutous (comme moi! ^^), il y a de quoi bien s'amuser au cinéma. A vous de juger!