mickey_drawCes derniers temps, j'ai eu l'occasion de me refaire pas mal de Grands Classiques Disney et Pixar. Cela m'a rappelé (même si je ne l'avais jamais oublié mais une piqure ne fait jamais de mal), à quel point j'aime l'animation! Le cinéma d'animation permet, à mes yeux, cette liberté de mise en scène qui rendrait un film live totalement bancal ou irréaliste. Mais la mise en images de la main d'artistes permet cette folie, cette poésie, ce mélange unique de livre ouvert, de comédie musicale, de pièce de théatre, d'art pictoral et de cinéma qui donne, quand le cocktail est bon, ces délicieux frissons qu'on ne retrouve nulle part ailleurs. Voilà donc quelques unes de mes scènes préférées dans les dessins animés Disney et Pixar, sans ordre particulier.

enchanted_16Enchanted: Scène du bal

J'en ai déjà parlé ici. La musique, la mise en scène, les références aux Classiques, en font un pur moment d'émotion et de magie Disney, qui m'émeut toujours autant quand je la revois!

brotherbear552Frère des Ours: No way out

Peu de Disney "récents" ont réussi à me tirer une larme, je crois que Frère des Ours est un de ceux là, en particulier lors de cette émouvante scène où Kenai explique à Koda que sa mère ne reviendra pas, par sa faute... Le plan circulaire autour des personnages rappelle celle du Roi Lion où Mufasa explique à son fils jusqu'où va son royaume, mais ici l'animation et le décor sont spectaculaire, les fondus fonctionnent à merveille et la chanson... ahh je pense que No Way Out est ma préférée du film. Chapeau Phil!

Mulan_52Mulan: la transformation

Bien que je trouve le film réussi dans sa globalité, il y a une scène qui me marque de par sa perfection, celle de la transformation. Mulan prend la décision de partir à la guerre à la place de son père, "vole" son armure, et se coupe les cheveux, avant de prendre son cheval et partir au galop en pleine nuit, sous la pluie. Si j'adore cette scène, c'est que non seulement l'animation est parfaite, mais la mise en scène (reflets, ombres chinoises, utilisation de l'informatique avec parcimonie) et le montage sont très créatifs permettant aux plans d'être remarquablement enchaînés. On passe de l'émotion, au doute, à la détermination de Mulan, et dans son acte de bravoure, elle n'oublie pas de lancer un dernier regard rempli d'amour et de respect à ses parents endormis. C'est juste... woaw. Un dernier point, une musique de synthétiseur très originale écrite par Jerry Goldsmith, complêtement décalée par rapport au reste de la BO, mais qui rend cette scène d'autant plus marquante. J'en ai des frissons à chaque fois!

toystory2_228Toy Story 2: When she loved me

Bien que je préfère l'imperfection de la 2D, force est de reconnaître que les films Pixar sont esthétiquement parfaits, que ce soit du point de vue technique comme de la réalisation. Toy Story 2 est l'un de mes préférés, de par l'intelligence de ses gags, ses trouvailles de chaque minute et sa morale tout public qui touche à la fois les enfants et les adultes ayant été enfants un jour. L'un des segments que j'adore dans ce film, est la ballade de Randy Newman, "When she loved me", mettant en scène une Jessie choyée puis délaissée par une petite fille devenue adolescente. Le montage est beau, émouvant, fluide, créatif, et la musique poignante.

carsCars: Our town

Dans le même ordre d'idée (Cars et Toy Story 2 sont des réalisations de John Lasseter, et ça se voit, on reconnaît sa patte!), j'adore particulièrement la séquence musicale de Cars, un montage hommage sur la Route 66 et la ville de Radiator Springs, peu à peu oubliée au profit du développement des réseaux autoroutiers à quelques kilomètres de là. Jamais des voitures ne nous auront procuré autant d'émotion!

tarzan_241Tarzan: Son of Man et fin

Tarzan doit être le dernier film 2D Disney à m'avoir réellement enchanté, en grande partie grâce à l'utilisation du procédé Deep Canvas, lui conférant un look peint à la main malgré des effets de profondeur et des mouvements de caméra saisissants. Kevin Lima étant un réalisateur talentueux (Dingo et Max, Enchanted), c'est tout naturel que le nombre de belles séquences soit conséquent (Introduction du film, You'll be in my heart, Tarzan découvrant la vérité sur sa famille, Strangers like me...). Cependant il y en a deux que je considère comme exceptionnelles: la première étant la séquence musicale Son of Man durant laquelle Tarzan passe de l'enfance à l'âge adulte, c'est une des rares fois où j'ai vu le public applaudir pendant un film et il n'est pas étonnant d'en retrouver beaucoup d'extraits dans les bandes-annonces. La seconde étant la séquence de fin, un long plan séquence de Tarzan accompagné de Jane et tous ses amis, surfant sur les arbres avant d'arriver en haut d'un rocher pour pousser son cri, le tout sur une reprise de Two Worlds. Un condensé de frissons!

hunchbackLe Bossu de Notre-Dame: Ouverture & Sanctuary

Beaucoup de films Disney sont réputés pour leur scène d'introduction (La Belle et la Bête, Aladdin, Pocahontas, Hercule...), la plus belle étant pour moi celle du Bossu de Notre Dame. Alan Menken a sans doute réalisé là sa partition la plus ambitieuse, sombre, ecclésiastique et épique à la fois. Le montage est à couper le souffle, l'animation et les décors sublimes, et et l'utilisation de Clopin et son char de marionnette pour conter l'histoire est une trouvaille excellente. J'ai vu ce film six fois au cinéma, et à chaque fois, cette séquence m'a fait un effet dingue! Comme Tarzan, ce film comporte d'ailleurs beaucoup de moments de bravoures (la chanson Out there, les fantasmes de Frollo devant sa cheminée, la Fête des Fous), mais celui m'ayant le plus subjugué est Quasimodo se jetant de Notre-Dame au-dessus de la foule pour sauver Esmeralda d'une mort certaine sur son bûcher. L'attrapant au vol, il grimpe alors sur la façade de la cathédrale et invoque le droit d'asile. Les effets de caméra et la musique sont pour beaucoup dans la réussite de ce moment clé du film!

lionking2Le Roi Lion: Ouverture, Mort de Mufasa et le retour du Roi

En parlant d'introduction ambitieuse, la plus connue est sans doute celle du Roi Lion. J'en ai tellement bouffé que je sature, mais impossible d'évoquer le best of de Disney sans la citer, car j'en ai toujours été réellement bluffé. Le Cercle de la Vie est peut-être une des plus belles chansons du catalogue disneyen, d'ailleurs pour ceux qui se rendront à Walt Disney World bientôt, je conseille une curiosité, le film Circle of Life qui reprend des plans similaires au dessin animé, avec de vrais animaux: l'effet fonctionne aussi! Deux autres grands moments de ce film (magnifiés par l'impeccable bande originale de Hans Zimmer) restent pour moi la mort de Mufasa, terriblement émouvante, ainsi que le retour de Simba grimpant sur le rocher des lions sous la pluie à la fin. Essayez de faire ça en film live!

ratatouilleRatatouille: Conclusion

Ratatouille reste pour moi le plus beau film de Pixar. Tout est tellement parfait dans ce film que chaque plan se déguste comme un met de Gusteau. Sans être particulièrement triste, je me souviens avoir frissonné pendant toute la fin du film, à compter de la critique d'un Anton qui retourne sa veste jusqu'au générique de fin. J'ai trouvé ça si beau, si bien écrit, si mélodieux (ah, le Festin!), si mignon, si parfait d'un point de vue narratif, que j'en ai eu les larmes aux yeux (si si!). Et c'est d'autant plus prodigieux que c'est un film complêtement atypique, dont le sujet aurait pu le transformer en four intégral... chapeau Mr. Bird!

Et ce n'est pas tout... cette liste ne se veut pas exhaustive. J'ai laissé de côté beaucoup de séquences que j'affectionne énormément dans les Disney, car je ne peux pas tout citer, entre autres: Ce rêve bleu et la séquence qui s'en suit sur les toits de Chine (ces expressions de visage!) dans Aladdin, la scène Bella Notte dans La Belle et le Clochard, le bal de Cendrillon, l'introduction de la Belle et la Bête et la scène du bal, l'ouverture de Dinosaure, l'animation magnifique de Pocahontas par le talentueux Glen Keane tout au long du film, l'adieu entre Silver et Jim Hawkins dans Treasure Planet, la conclusion hilarante de Chicken Little ou Lilo & Stitch, celle émouvante de Bienvenue chez les Robinson etc. Cet échantillon me rappelle juste à quel point l'Animation est un art ouvert à toutes les libertés et possibilités, et capable de nous transporter à tout âge plus que tous autres films, quand on s'en sert avec créativité et compétence.

princess_and_the_frog

Patience...