IMG_4154Il y a quelques semaines, j'annonçais ici-même venir à Cannes avec l'idée que "quand rien n'est prévu, tout est possible!" (merci Antoine de Maximy ;-) ) C'est en suivant cette philosophie que Kinoo, Dash, Cobain et moi-même sommes descendus sur la Croisette pour un long week-end, afin de goûter à l'ambiance si particulière du Festival qui ouvrait le 13 mai dernier. Une première pour moi et je m'en souviendrai longtemps, tant ces trois jours et nuits sont chargés de souvenirs, coups de chances, fous rires et rencontres fortuites.

Pourtant le départ fut un peu chaotique. On ne peut pas dire que nous sommes les rois de l'organisation, d'ailleurs tout le week-end se fit un peu à l'arrache! Mardi soir 19h, nous ne savions pas encore comment nous rendre à l'aéroport, alors que l'avion décollait à 21h. Finalement, après délibération et après avoir appelé un taxi pour rien chez Neznez, nous avons rejoint la gare de Chessy pour y chopper un autre taxi, qui à 2 minutes près nous a appliqué son tarif de nuit :( Et dans l'urgence de la valise faite au dernier moment, j'oubliais chez moi ma trousse de toilette: bonjour les frais supplémentaires sur place! N'ayant pas mangé, on se posa quelques minutes à un café de l'aéroport pour un petit sandwich. Cobain avait prévu le coup en ayant déjà le sien, mais tout gourmand que je suis, j'ai opté par caprice pour un sandwich + une quiche, pour un prix si exorbitant que j'ai versé une larme à chaque bouchée. Finalement, les quelques minutes se transformèrent en longues minutes, si bien que l'on faillit râter notre avion, mais en entendant nos noms appelés par le haut-parleur du Terminal, on comprit qu'il fallait se dépécher. Cette fois, c'était bon, direction Cannes!

IMG_4014 IMG_4012 IMG_4013 IMG_4016

Aterris à Nice, il fallait maintenant se rendre à Cannes, mais plus de bus, ni de train à l'horizon. Ce fut donc encore une fois grâce au taxi qu'on arriva à notre hôtel, non sans avoir encore dépensé 25 euros par personne, soit près de 60 euros en moins de deux heures: ouch! Heureusement, j'avais obtenu un bon prix sur notre chambre du Pierre et Vacances Cannes Beach de la Bocca, avec une réduction de 75% sur la note finale! Merci Flora :) Et je ne sais si c'est un hasard ou pas, mais la chambre était la plus haute de la résidence, dominant l'air de piscine et donnant sur les toits voisins et les collines alentours. Jusque là, rien à redire!! Kinoo opta pour un petit lit simple dans l'entrée, tandis que je partageais le lit double du salon avec Cobain. Avant de nous coucher, on sortit faire un tour sur la plage, située à 50m de l'hotel. Le hic, c'est que pour y accéder, il faut se taper un couloir bien glauque type bouche de métro, long de 200m, qui ressemble étrangement au tunnel d'Irréversible dans lequeul Monica Belluci se fait violer :/ (effet Cannes jusqu'au bout!). Avec des jeunes louches patientant de part et d'autres à boire leur bière, on fut soulagé d'en sortir vivant, mais perso je me demande quand même si un investissement ne serait pas nécessaire pour en faire un passage plus attractif! On rentrera à l'hôtel par un autre passage demandant un petit détour mais plus accueillant. En tout cas l'air n'a rien à voir avec Paris, il est près de minuit et il fait encore chaud sur la plage, que nous remonterons sur quelques centaines de mètres pour profiter de l'air marin, avant de remonter vers l'hôtel!

P5130162 P5130163 IMG_4017

Bien crevés, nous nous couchons enfin après avoir discuté de tout et rien, et bien rigolé: demain sera une longue journée, nous avons plein de rêves en tête, mais encore rien de prévu pour les réaliser!

IMG_4083

A suivre...