bruno_poster

Vous avez aimé Borat? Tant mieux, vous risquez d'aimer, voire d'adorer, Brüno. Vous n'aviez déjà pas supporté le précédent "film" de Sacha Baron Cohen? Passez votre chemin, car vous regretterez votre billet. Car Brüno, c'est Borat, en encore plus déjanté, fou, déchaîné. Complêtement politiquement incorrect, souvent choquant, et très vulgaire. Mais qu'est ce que c'est drôle!

Brüno est un ex-présentateur de mode autrichien, gay de surcroit. Afin de devenir une superstar à cause d'un égo surdimensionné, notre attachant défenseur du glam, du sexe et de la paix dans le monde se paie un voyage direction les States (avec un détour hilarant en Israel où il se paiera la tête d'un chef terroriste!). Ca ressemble à Borat? C'est normal, on enchaîne ainsi talk shows, interviews détournées, monologue en voix off, rencontres avec l'américain moyen... sous couvert de caméras cachés, Sacha Baron Cohen nous montre ainsi une face cachée de l'Amérique bien pensante. Les racistes, les homophobes, les tarés de Dieu, les charlatans, les parents inconscients, tout y passe et même si l'on passe son temps à rïgoler tant Brüno se paye leur tête à leur insu, il y a de quoi être désarmé devant certaines attitudes.

Brüno impose donc ses excès au service d'une noble cause, à travers un film qui en dira plus long que bien des reportages soporifiques. Attention tout de même, certaines séquences vont très loin dans la nudité, la vulgarité et pourront mettre mal à l'aise... certains se dïront, "pourquoi tout ça?"... en tout cas pas moi, j'ai vraiment adoré!!