myworldSoyons honnêtes, je n'ai rien à raconter ces temps-ci, d'où le peu de mises à jour sur ce blog... à l'image de la saison estivale, mon rythme évolue, mes habitudes aussi. J'ai moins envie d'écrire, je n'ai pas d'inspiration! Malheureusement, ça ne se contrôle pas. Je pourrais inventer des articles à foison pour alimenter cette page mais je n'en vois pas l'utilité, si je n'en ai pas envie.

J'espère que cette envie et motivation reviendront. Mais le pire, c'est que je n'en suis pas si sûr! En effet je réfléchis à d'autres thèmes de blogs, sur des sujets beaucoup moins personnels, mais qui m'intéressent. J'ai comme l'impression d'avoir bouclé la boucle de l'exposition de vie publique, du moins dans ce qui est avouable ;) Ce blog atteint ses limites, dans le sens où les sujets plus personnels, sur mon ressenti, sur les gens, je les garde pour moi. Je ne me vois pas les partager avec le monde entier et malgré qu'on me considère comme exhibitionniste (lol), je suis le premier étonné de la facilité avec laquelle certains bloggeurs étalent leurs émotions et leur for intérieur, bien plus que moi.

En plus de trois ans, j'ai reçu pas mal de messages persos liés à ce blog. Des gens qui s'interrogeaient sur ma capacité à me dévoiler, qui ne comprenaient pas, et puis énormément de messages sympathiques de personnes qui s'y retrouvaient, ou qui étaient touchés par ce que j'écrivais. Un ami m'a dit un jour en voyant quelques mails: "mais c'est un aimant à gonzesses ton blog!" :) Cela m'a flatté mais fait aussi un peu peur: combien d'inconnus parcourent ce blog? Qu'attendent-ils de moi? Quelle image incomplète ont-ils de moi? Je ne suis pas parano pour un sou, mais finalement, ce "public" m'a mis la pression malgré lui. Ce que je prenais pour un journal intime dédié aux proches, est devenu une sorte de feuilleton divertissant pour beaucoup de gens. Au lieu d'avoir des conversations en privé avec les gens, je me suis mis à argumenter par commentaires interposés, visibles de tous. Parfois, j'en venais même à devoir justifier mes écrits ou mes avis, alors que j'avais à la base souhaité m'exprimer en toute liberté. My World était comme son nom l'indique, mon monde à moi, et aujourd'hui on m'en ressort les grandes lignes n'importe où que je sois. Cette exposition ne m'a-t-elle pas fait perdre en spontanéité ou honnêteté? C'est une question que je redoute et qui reste à méditer...

Je ne regrette rien, après tout ce blog fut mon choix, et il m'a apporté beaucoup de choses. Ce moyen d'expression reste attirant pour moi, mais je ne suis plus sûr de l'orientation de son contenu. Pour les choses futiles, la vie privée, les photos et les échanges entre amis, j'utilise Facebook, où j'ai la possibilité de trier les lecteurs. Ce blog permettait de creuser un peu, mais là dessus je ne m'y sens plus vraiment à l'aise. En trois ans et plus de 600 articles j'y ai fait le tour de moi-même, et quand au reste il ne peut que demeurer privé, du fait du statut public de ce site. Je me retrouve donc dans une impasse, mais après tout ce n'est pas la première fois. Alors qu'adviendra-t-il de ce blog après l'été? Sera-t-il arrêté, rendu privé, repositionné, ou juste continué avec une fraicheur et une motivation renouvelée? Rendez-vous au prochain épisode....