entourage_afficheIl y a quelques mois de cela, je citais sur ce blog la série Entourage que je venais de découvrir... une cinquantaine d'épisodes plus tard, il est temps de revenir en arrière pour faire un petit bilan de celle-ci.

Tout d'abord, disons le d'emblée: Entourage ça déchire! (j'ai pas encore trente ans, je me permets donc l'expression ^^) Les épisodes ne se valent pas tous, l'intrigue piétine parfois, mais si je n'aurais qu'un reproche à faire à la série, c'est que les saisons sont trop courtes!! 12 épisodes de 26 minutes en moyenne, la saison 4 à peine achetée fut dévorée en 4 soirs, et maintenant plus rien à se mettre sous la dent avant au moins un an (la saison 5 vient juste de s'achever aux USA).

Comme je le disais quelques lignes au-dessus, les épisodes d'une saison s'articulent autour d'un sujet principal. En général, il s'agit d'un nouveau film à tourner pour Vincent Chase, la star de la série qui joue le rôle du nouveau playboy d'Hollywood, entouré de ses amis d'enfance qui cogitent autour de lui. Alors évidemment, ça ne se passe jamais facilement, il y a les retournements de situation, les projets avortés, les coups bas de producteurs ennemis ou vereux, les changements de casting etc... la série tente de dépeindre de façon plus ou moins réaliste les hauts et les bas d'un jeune premier à LA, de ses moments de gloire au box-office à sa descente aux enfers suite à un bide monstrueux, de ses coups de chance et rencontres fortuites à ses mauvais choix de carrière. Le tout, sans verser dans le drame évidemment, Entourage étant avant tout un divertissement, avec toujours une solution à la clé.

entouragepreview

Autour de cette trame principale, la série propose dans chaque épisodes des histoires secondaires, suivant la vie quotidienne des amis de Vince, avec chacun leurs ennuis et leurs projets perso: Eric qui se rêve en manager à succès, Turtle qui se la coule douce et multiplie les petits coups, et Drama le grand frère qui se voit toujours en haut de l'affiche malgré ses petits rôle de seconde zone et une carrière de soap en dents de scie derrière lui. Et n'oublions pas l'irremplaçable agent de Vince, le génial Ari Gold accompagné de son assistant "chinois-gay" Loyd. C'est avant tout leur entente, leur dynamisme et leur caractère qui fait tout le charme d'Entourage, qui avouons le est clairement destiné aux garçons. A part deux ou trois personnages forts de femmes ayant fait carrière et sachant où elles vont, la plupart des actrices sont cantonnées à montrer leur plastique irréprochable, et fondre pour Vince et sa bande. Pourtant point de mysoginie de la part de l'équipe de production, les garçons à l'écran étant tout sauf irréprochables (mais crédibles). Et c'est le point fort de la série pour ma part: cette sincérité, cette liberté de tout dire, tout faire, crier tout haut ce que les gens pensent parfois tout bas, mettre à pied les conventions (merci HBO) et rester politiquement incorrect, sur des sujets comme l'argent, l'homosexualité, le sexe, la drogue, les femmes... ces gars étaient pauvres, sont devenus riches, et ils en profitent sans hypocrisie!

entourage1 entourage_ver2

Forte de quatre saisons (et maintenant 5), la série s'est étoffée en conservant sa légèreté, soudant toujours plus le groupe et faisant évoluer ses personnages sans non plus verser dans le changement radical. La carrière de Vince se densifie entre blockbuster tourné par James Cameron et film d'auteur primé à Cannes, Eric prend de plus en plus de responsabilités, Drama trouve enfin un nouveau rôle dans une série télé, Ari monte sa propre agence... sans oublier les petites amies, les engueulades, et les fiestas en pagaille. Un quotidien fait de paillette, de classe-attitude et d'humour qui fait forcément rêver et rendrait presque addict. D'autant que la série a les moyens de ses ambitions, privilégiant à 100% les décors réels même quand il s'agit d'aller à Cannes pendant le Festival, au Mexique ou à New-York, le gros budget et les caméos à foison (James Cameron, Ana Farris, Brett Ratner, Mandy Moore, Peter Jackson, Martin Scorcese, M.Night Shyamalan etc.) qui rendent cette fiction ultra-réaliste.

entourage_ver4 entourage_ver5 entourage_ver3

Saison 5 à peine diffusée, Saison 6 signée, Entourage a encore de beaux jours devant elle. Mais la même torture revient désormais: attendre jusqu'au prochain DVD!